Clinique
du Bois d'Amour

La prévention des risques à la clinique du Bois d’Amour

La prévention des risques à la clinique du Bois d’Amour passe par la mise en place d’un ensemble de comités ayant chacun une utilité et une fonction bien précises.

 

Le Comité de Lutte contre Les Infections Nosocomiales

 

Dans le cadre de sa politique qualité, la clinique du Bois d’Amour accorde une place de premier ordre à la prévention des infections nosocomiales. Toutes ces actions préventives sont coordonnées par le Comité de Lutte contre Les Infections Nosocomiales (CLIN) de l'établissement.

 

Qu'est-ce qu'une infection nosocomiale ?

 

Les infections nosocomiales sont des infections contractées en milieu hospitalier. Elles touchent en priorité les patients aux systèmes immunitaires les plus affaiblis. Cela s'observe notamment chez les nourrissons, les personnes âgées et dans le cadre de certaines maladies affaiblissant les défenses immunitaires. Les germes (ex. : bactéries) responsables peuvent être déjà présents dans l'organisme du patient, sur sa peau ou dans son système digestif par exemple. Il arrive aussi parfois que les patients soient infectés par des germes présents dans l'environnement (ex. : eau, air), ceux d'un autre malade, ceux d'un visiteur ou plus rarement, par des germes véhiculés par le personnel soignant. Certaines interventions favorisent également les contaminations, comme la pose d'une sonde urinaire ou d'une perfusion. Les infections nosocomiales restent peu fréquentes grâce à la mise en place de protocoles d'hygiène et de sécurité perfectionnés.

 

La stratégie de prévention du CLIN

 

Le CLIN coordonne la lutte contre les infections nosocomiales dans le cadre de la gestion des risques. Il définit la politique de lutte contre les infections nosocomiales et sa mise en application par l’EOH (équipe opérationnelle d'hygiène hospitalière) et l’ensemble des professionnels de l'établissement.

Très complet, le programme préventif contre les infections nosocomiales comprend aussi bien la formation du personnel hospitalier au respect des règles de sécurité que des mesures de surveillance régulières afin de détecter et éliminer rapidement le moindre germe nocif. Divers protocoles de soins et procédures sont également mis au point et communiqués dans tous les services de la clinique sous forme de documents papier. Enfin, la mise en place et le respect des mesures d'hygiène tiennent bien sûr une place importante dans les activités du comité. Ce dernier veille ainsi notamment sur :

  • la salubrité de l'environnement et des locaux de la clinique,
  • la salubrité des installations chirurgicales et médicales,
  • la désinfection et la stérilisation des instruments chirurgicaux et des instruments de diagnostic,
  • l'hygiène des mains et l'hygiène vestimentaire du personnel soignant.

 

Le Comité de Pilotage de la qualité (COPIL)

 

Il est chargé de l’organisation de la Démarche Qualité et plus particulièrement d’établir le programme annuel de la qualité et d’assurer le suivi de l’élaboration de plans d’actions et d’amélioration de la qualité.

 

Le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD)

 

Son rôle est de mettre en œuvre les moyens propres à prendre en charge la douleur des patients (Art. L1112-4 CSP) par la formation et la sensibilisation du personnel sur la douleur et l’élaboration de procédures d’évaluation de la douleur.

 

Le Comité de Liaison Alimentation et Nutrition (CLAN)

 

Le CLAN a pour mission d’analyser les besoins, les attentes des patients en lien avec leur prise en charge et de promouvoir les actions d’éducation nutritionnelle.

 

Le Comité des Vigilances et des Risques (COVIR)

 

Le COVIR a pour rôle de coordonner le développement, l’implantation et le suivi de la mise en place opérationnelle de la gestion des vigilances et des risques.

La gestion des vigilances intègre la matériovigilance, la pharmacovigilance, et l'identitovigilance.

Le COVIR assure également la formalisation, réactualisation et le suivi des plans d’urgence (plan Blanc, canicule, grippe aviaire...) mais également des plans d’action des différentes commissions de sécurité ou de contrôle périodique.

Une analyse des fiches d’événements indésirables est effectuée à partir d’un logiciel spécifique de gestion des risques.

 

La Commission du Médicament et des Dispositifs Médicaux (COMEDIMS)

 

Son rôle est de définir la politique du médicament, promouvoir la qualité des soins et sécuriser le circuit du médicament et des dispositifs médicaux.

 

La Commission de Relation avec les Usagers (CRU)

 

Cette commission a pour objet de veiller au respect des droits des usagers et de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’accueil des patients, de leurs proches et de la prise en charge.

La place des usagers et leur participation aux instances sont définies dans l’établissement (participation au CLIN, CRU, procédure de certification HAS...).

Tableau de bord des indicateurs qualité pour la clinique du Bois d'Amour

Pour en savoir plus sur les indicateurs concernant la qualité à la clinique du Bois d’Amour, rendez-vous sur le site Scope Santé.